fbpx
Aller au contenu

L'ostéopathie peut vous soutenir dans votre combat contre le cancer​

Fiche thérapie complémentaire – Écrit par l’équipe THP

Un documentaire d’Arte sur l’ostéopathie, une approche thérapeutique de plus en plus populaire dans le monde.

Des questions auxquelles nous allons répondre dans cet article :

  • Qu’est-ce que l’ostéopathie ?
  • Que soigne un ostéopathe et comment l’ostéopathie peut-elle aider les personnes atteintes d’un cancer ?
  • Outils et techniques de l’ostéopathie
  • Comment se déroule une séance de l’ostéopathie ?
  • Pourquoi certains patients ressentent-ils des vertiges ou des nausées après une séance d’ostéopathie ?
    • Me demandera-t-on de me déshabiller pour une séance ?
    • Combien de temps l’effet de l’ostéopathie dure-t-il ?
  • Qui est considéré comme un ostéopathe qualifié en France ?
  • L’ostéopathie, fonctionne-t-elle ?

Inscrivez-vous à la NEWSLETTER mensuelle du THP et soyez les premiers à recevoir les nouveaux articles ! 

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une pratique manuelle qui a été développée par Andrew Taylor Still à la fin du 19e siècle, aux Etats-Unis. Ce docteur a étudié les dysfonctionnements du rachis et du crâne, mais aussi les pertes de mobilités articulaires et osseuses chez ses patients.

L’ostéopathie holistique vise à traiter le corps dans son ensemble plutôt qu’un seul symptôme ou une seule zone du corps. Les ostéopathes croient que le corps a la capacité de se guérir lui-même et que la structure du corps, y compris les os, les muscles et les autres tissus, est interconnectée et affecte la fonction globale du corps.

Que soigne un ostéopathe et comment l’ostéopathie peut-elle aider les personnes atteintes d’un cancer ?

Voici quelques exemples de comment l’ostéopathie peut aider les personnes atteintes de cancer :

  1. Soulager la douleur : l’ostéopathie peut aider à soulager la douleur en améliorant la mobilité des articulations et en réduisant la tension musculaire. Cela peut être particulièrement utile pour les personnes atteintes de cancer qui ont des douleurs liées au traitement ou à la tumeur elle-même.
  2. Améliorer la qualité de vie : l’ostéopathie peut aider les personnes atteintes de cancer à se sentir mieux dans leur corps et à mieux gérer leur stress et leur anxiété. Cela peut contribuer à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de cancer et à leur donner un sentiment de bien-être.
  3. Améliorer la circulation sanguine : l’ostéopathie peut aider à améliorer la circulation sanguine, ce qui peut être bénéfique pour les personnes atteintes de cancer qui ont une mauvaise circulation sanguine en raison de la tumeur ou du traitement. Une meilleure circulation sanguine peut contribuer à une meilleure nutrition des cellules et à une meilleure guérison.
  4. Réduire les effets secondaires du traitement : les techniques d’ostéopathie peuvent aider à réduire les effets secondaires du traitement du cancer, tels que la fatigue, la nausée, et les troubles digestifs.

Il est important de noter que l’ostéopathie ne peut pas guérir le cancer elle-même. Cependant, elle peut être utile pour aider à soulager les symptômes et à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de cancer.

ostéopathie

Outils et techniques de l’ostéopathie

Le traitement ostéopathique implique généralement l’utilisation de techniques douces et manuelles pour améliorer la mobilité du système musculo-squelettique et rétablir l’équilibre du corps. Voici quelques outils et techniques couramment utilisés en ostéopathie :

  1. La manipulation : il s’agit d’utiliser des pressions et des mouvements doux pour améliorer la mobilité des articulations et réduire la tension musculaire.
  2. Les étirements : les ostéopathes peuvent utiliser des techniques d’étirement pour améliorer la souplesse et la mobilité des muscles et des articulations.
  3. Le massage : les ostéopathes peuvent utiliser des techniques de massage pour améliorer la circulation, réduire la tension musculaire et améliorer le fonctionnement général du corps.
  4. Thérapie crânio-sacrée : elle consiste à manipuler doucement le crâne, la colonne vertébrale et le bassin pour améliorer la circulation du liquide céphalo-rachidien et favoriser la guérison de l’organisme.
  5. La manipulation viscérale : il s’agit d’une manipulation douce des organes internes pour améliorer la mobilité et la fonction des organes et rétablir l’équilibre du corps.
  6. Libération myofasciale : il s’agit de l’utilisation de pressions douces et d’étirements pour relâcher les tensions dans le fascia (le tissu conjonctif qui entoure les muscles et les organes).
  7. Contrextension : il s’agit d’exercer une pression douce sur des points spécifiques du corps pour réduire les spasmes musculaires et améliorer la mobilité.
  8. Contrainte articulaire ligamentaire : il s’agit d’une manipulation douce des ligaments et des articulations pour améliorer la mobilité et réduire la douleur.
  9. Manipulation faciale : il s’agit de l’utilisation de pressions et de mouvements doux pour relâcher les tensions dans les fascias (le tissu conjonctif qui entoure les muscles et les organes).
  10. Technique d’énergie musculaire : cette technique consiste à utiliser des contractions musculaires douces pour améliorer la mobilité des articulations et réduire la tension musculaire.

Il est important de noter que les techniques spécifiques utilisées dans le traitement ostéopathique peuvent varier en fonction des besoins du patient, de la formation et des préférences de l’ostéopathe.

Comment se déroule une séance de l’ostéopathie ?

Voici comment une séance d’ostéopathie peut se dérouler en général :

  1. Consultation : au début de la séance, l’ostéopathe posera des questions sur les antécédents médicaux, les symptômes, et les objectifs de traitement de la personne. Il ou elle peut également effectuer un examen physique pour évaluer la mobilité et la fonction des muscles, des articulations, et d’autres structures du corps. Il est recommandé de prendre rendez-vous avec votre médecin au préalable afin qu’il puisse établir un diagnostic et prescrire des examens (IRM, échographie, radiographie, etc.).
  2. Traitement : ensuite, l’ostéopathe utilisera des techniques manuelles pour améliorer la mobilité des articulations et réduire la tension musculaire. Ces techniques peuvent inclure la manipulation, l’étirement, le massage, et d’autres techniques.
  3. Conseils de suivi : à la fin de la séance, l’ostéopathe peut donner des conseils sur les exercices et les changements de style de vie qui peuvent aider à maintenir les résultats du traitement. Il ou elle peut également recommander des séances de suivi si nécessaire.

Il est important de noter que chaque séance d’ostéopathie peut être unique et peut varier en fonction des besoins et des objectifs de chaque personne. L’ostéopathe s’adaptera le traitement en conséquence pour répondre aux besoins de chaque patient.

ostéopathie

Pourquoi certains patients ressentent-ils des vertiges ou des nausées après une séance d’ostéopathie ?

Les effets secondaires les plus courants de l’ostéopathie sont généralement légers et transitoires, comme de légers maux de tête, de la fatigue ou des raideurs musculaires. Après une séance, vous pouvez vous sentir fatigué et il est recommandé de ne pas faire d’effort pendant les 24 à 48 heures suivantes.

Certaines personnes ont également ressenti des nausées et des vertiges après une séance d’ostéopathie. Cela peut être dû à la stimulation du système nerveux, au traitement de l’abdomen, à la stimulation du système vestibulaire ou aux modifications de la posture. Certaines personnes souffrant de problèmes de santé chroniques, comme l’hypertension ou les problèmes de circulation, peuvent être plus sensibles aux effets de l’ostéopathie et ressentir des vertiges. Ces réactions sont généralement temporaires et disparaissent rapidement. Si elles sont persistantes ou s’accompagnent de symptômes graves, il est recommandé de consulter un médecin.

Dans de rares cas, l’ostéopathie peut entraîner des blessures graves, telles que des fractures osseuses ou des lésions nerveuses. Ce risque est généralement plus élevé chez les personnes dont les os sont fragiles en raison de conditions médicales telles que l’ostéoporose ou l’ostéomalacie, ou si les nerfs sont déjà endommagés. Assurez-vous donc de discuter de toute condition préexistante avec votre thérapeute et faites-vous suffisamment confiance à vous-même et à vos propres sensations pour interrompre la séance si la gêne devient trop forte.

Me demandera-t-on de me déshabiller pour une séance ?

Il n’est pas nécessaire de se déshabiller entièrement pour une séance d’ostéopathie. En général, vous serez invité à retirer seulement les vêtements qui couvrent la région du corps qui sera traitée. Par exemple, si vous recevez un traitement pour les membres inférieurs, vous pouvez être invité à retirer votre pantalon et à rester en sous-vêtements ou en maillot de bain.

Il est important de se sentir à l’aise et en sécurité pendant une séance d’ostéopathie.

Cette forme particulière de traitement complémentaire peut inclure un massage près ou autour des parties privées du corps. L’ostéopathe doit obtenir votre consentement pour toucher votre corps de quelque manière que ce soit. Si vous vous sentez mal à l’aise à l’idée de vous déshabiller ou d’être touché en étant déshabillé par cette personne, sachez que vous pouvez interrompre la séance à tout moment et trouver un professionnel qui vous convienne mieux.

Combien de temps l’effet de l’ostéopathie dure-t-il ?

La durée des effets d’une séance d’ostéopathie peut varier d’une personne à l’autre et dépend de nombreux facteurs, tels que la condition médicale traitée, la gravité de la condition, le niveau de stress et la santé générale de la personne.

En général, les effets d’une séance d’ostéopathie peuvent être ressentis immédiatement après la séance et peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours. Dans certains cas, plusieurs séances d’ostéopathie peuvent être nécessaires pour obtenir des résultats durables.

ostéopathie

Qui est considéré comme un ostéopathe qualifié en France ?

Pour devenir ostéopathe en France, il faut suivre une formation universitaire de cinq ans dans une école agréée par l’État. Cette formation comprend des cours théoriques et pratiques sur l’anatomie, la physiologie, et les techniques d’ostéopathie, ainsi que des stages cliniques sous la supervision de professionnels de la santé expérimentés.

Une fois la formation terminée, les ostéopathes doivent passer un examen de certification organisé par l’Ordre national des ostéopathes de France (ONOF). Une fois certifiés, les ostéopathes peuvent exercer leur profession libéralement et sont soumis à un code de déontologie qui définit leurs obligations et leurs responsabilités professionnelles. Vous pouvez trouver un ostéopathe autour de vous ici.

Il est important de noter que pour être considéré comme un ostéopathe qualifié en France, il faut être membre de l’ONOF et être en possession d’une carte professionnelle délivrée par l’ONOF.

L’ostéopathie, fonctionne-t-elle ?

Dans une étude réelle menée par l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris) et publiée dans le journal JAMA Internal Medicine, les chercheurs n’ont pas pu trouver de différence statistiquement significative entre le groupe témoin et le groupe expérimental en termes de diminution de leurs douleurs lombaires.

L’étude a été menée auprès de 400 de leurs propres employés, âgés en moyenne de 50 ans, qui souffraient de lombalgies depuis 7,5 mois en moyenne. Les participants ont reçu six séances de manipulation ostéopathique ou six séances de manipulation placebo, fournis par des ostéopathes, non-professionnels de la santé, à raison d’une séance toutes les deux semaines, pendant trois mois.

Les critères d’évaluation étaient le niveau de douleur, la qualité de vie, le nombre et la durée des arrêts-maladies, le nombre d’épisodes de lombalgie et la consommation de médicaments pour gérer la douleur. Ils ont recueilli des données à trois, six et douze mois.

Le score final pour les deux groupes était presque le même et était également très peu différent du point de départ. Ces résultats montrent que les manipulations ostéopathiques ont un effet faible et non cliniquement pertinent sur l’impact de la lombalgie sur les activités de la vie quotidienne à 3 et 12 mois, par rapport aux manipulations placebo. Les manipulations ostéopathiques n’ont eu aucun effet sur la douleur, la qualité de vie ou la consommation de médicaments.

D’autres études suggèrent que l’ostéopathie est tout aussi efficace (ou inefficace) que les soins médicaux standard ou la physiothérapie pour traiter les maux de dos chroniques, mais qu’elle peut réduire la consommation de médicaments antidouleur.

Il n’existe pas beaucoup d’études solides sur l’ostéopathie, principalement parce que la médecine ostéopathique recoupe d’autres pratiques, comme la physiothérapie et la chiropratique.

Une autre raison est que la plupart des patients décident de consulter un ostéopathe parce qu’ils souffrent de douleurs chroniques, qui sont très subjectives et donc difficiles à mesurer.

Quelques conseils et astuces de dernière minute.

Soyez prudent dans le choix de votre ostéopathe. Il existe des médecins ostéopathes (médecins ayant suivi un module d’ostéopathie), des kinésithérapeutes (kinésithérapeutes ayant suivi un module d’ostéopathie), des ostéopathes ayant suivi 6 ans d’études dans une école reconnue par l’Etat ou des “ostéopathes” ayant suivi des cours dans des écoles indépendantes.

N’hésitez pas à demander conseil à votre entourage (médecin, pharmacien, etc.) et à utiliser la bouche à oreille pour trouver la personne qui vous convient.

Si votre ostéopathe vous demande d’arrêter votre traitement médical, c’est un signal d’alarme.

Le tarif moyen des séances en France se situe entre 50 et 60 €. Vérifiez qu’il est affiché quelque part sur leur site internet ou sur un dépliant avant de vous y rendre. Vous pouvez également vérifier si vous avez droit à un remboursement de la part de votre mutuelle. L’ostéopathie est généralement classée dans la catégorie médecine douce.

TOM logo

Ces ressources ne sont qu’une fraction de ce qui est disponible dans notre application. Testez-la ici gratuitement.

Bibliographie

  • Assistance Publique – Hospitaux de Paris (AP-HP) :  Étude de l’Effet des Manipulations Ostéopathiques chez les Patients Souffrant de Lombalgie. 16 mars 2021 [En ligne] (13/10/2021)
  • Le Syndicat Français des Ostéopathes (SFDO) : Qu’est-ce que l’ostéopathie ? Les définitions de l’ostéopathie. 13 février 2018 [En ligne] (13/10/2021)
  • Medoucine – médecines douces et certifiées : Comment se déroule une séance d’ostéopathie ? 13 février 2018 [En ligne] (13/10/2021)
  • Le réseau Osteo : Quel est le tarif d’un ostéopathe ? 14 juillet 2021 [En ligne] (13/10/2021)
  • (en anglais) JAMA Internal Medicine : Effect of Osteopathic Manipulative Treatment vs Sham Treatment on Activity Limitations in Patients With Nonspecific Subacute and Chronic Low Back Pain : A Randomized Clinical Trial. 15 mars 2021 [En ligne] (13/10/2021)
  • (en anglais) The conversation – Does osteopathy work ? 18 juillet 2018 [En ligne] (13/10/2021)