fbpx
Aller au contenu

Ma première séance de chimio - je vais y arriver !

Boîte à utils – Écrit par l’équipe THP

première séance de chimio

Les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article :

Quelles informations devez-vous obtenir lors de votre première consultation de chimiothérapie ?
Comment votre chimiothérapie sera-t-elle administrée ? Par un cathéter PICC ou par une chambre implantable ?
Quels types d’examens devrez-vous faire avant chaque séance de traitement ?
Comment vous préparez-vous pour le jour du traitement ?
Comment se déroulera votre séjour à l’hôpital ?
Combien de temps dure une séance de chimiothérapie ?
Quels sont les effets secondaires probables à court terme de votre premier traitement de chimiothérapie ?

Inscrivez-vous à la NEWSLETTER mensuelle du THP et soyez les premiers à recevoir les nouveaux articles ! 

Tout comme 350 000 patients en France en 2022, la chimiothérapie vous a été proposée dans le cadre de votre traitement anticancéreux. Les voies d’administration de la chimiothérapie sont multiples (par voie orale, par injection sous la peau ou par la vessie). Cet article se focalise sur la voie la plus courante, à savoir l’administration par voie intraveineuse à l’hôpital. 

Votre première consultation sur la chimiothérapie

Préparez une liste de questions à l’avance : Vous pouvez vous inspirer de la liste ci-dessous pour commencer [1]. 

  • Quel est le type de mon cancer?
  • A quel stade est mon cancer?
  • Pourquoi est-ce que j’ai besoin d’une chimiothérapie?
  • Quel est le but de cette chimiothérapie?
  • Quels sont les bienfaits de la chimiothérapie?
  • Quels sont les risques de la chimiothérapie?
  • Combien de séances de chimiothérapie vais-je avoir ?
  • De combien de temps seront mes séances espacées ?
  • Quel type de chimiothérapie est indiqué chez moi ?
  • Comment est-ce que ces médicaments me seront
  • administrés ?
  • Où est-ce que les séances de chimiothérapie vont se
  • dérouler?
  • Combien dure une séance de chimiothérapie?
  • Est-ce que je pourrais toujours aller au travail ?
  • Est-ce que je peux conduire après une séance de
  • chimiothérapie?


Apportez de quoi noter les réponses du médecin car vous risquez de les oublier si vous êtes stressé(e). Rappelez-vous que vous avez le droit à toutes les questions et qu’aucune n’est stupide. 

A la fin du rendez-vous, demandez à votre médecin un document avec le type de votre cancer, son stade et le nom de votre chimiothérapie. Cela vous sera utile pour vos éventuelles visites médicales ainsi que dans vos recherches. [2]

Picc line ou chambre implantable?

Pour l’administration intraveineuse de la chimiothérapie, il existe deux options : la première est un cathéter central à insertion périphérique – PICC, qui est un tube long, fin et flexible d’environ 30 à 60 centimètres de long. L’autre est une chambre de cathéter implantable – CCI, qui se compose de deux parties : un cathéter et un boîtier.

La pose d’un cathéter pour la chimiothérapie, son entretien et son utilisation pour le traitement sont décrits en détail ici. 

première séance de chimio

Dans le cas de la chambre implantable, le cathéter est relié à une chambre placée sous la peau. La chambre reste souvent visible à l’œil nu et le site implantable pour chimiothérapie n’est pas strictement défini, il peut changer en fonction dela localisation de votre cancer.  

Vous pouvez en savoir plus sur le site implantable de chimiothérapie, l’entretien et l’utilisation de la chambre ici.

première séance de chimio

Test avant chaque séance de traitement

Avant chaque séance de chimiothérapie, notamment la première, votre médecin vous prescrira un bilan comprenant des examens biologiques et des examens d’imagerie. Les résultats permettront à votre médecin de :

  • Confirmer l’indication de la chimiothérapie.
  • S’assurer du bon fonctionnement des organes responsables du métabolisme et de l’élimination des médicaments tels que le foie et le rein.
  • Détecter les éventuelles complications liées à votre cancer ou à la chimiothérapie. [3]


Une prise de sang est donc pratiquée avant chaque séance de chimiothérapie, le bilan demandé est spécifique à chaque patient, néanmoins, certains examens sont récurrents :

  • Un hémogramme : permet d’attester de votre état de santé général.
  • Un bilan d’hémostase : permet de déterminer la capacité et le temps nécessaire au sang pour coaguler afin d’éviter le risque d’hémorragie.
  • Un bilan biochimique : permet d’évaluer le bon fonctionnement de certains organes comme le rein et le foie.


Si les résultats des bilans sont satisfaisants, la chimiothérapie sera aussitôt initiée. Voici quelques conseils pour aider à maintenir vos paramètres biologiques dans les normes :

  • Mangez équilibré en privilégiant les aliments riches en magnésium et en fer.  
  • Buvez beaucoup d’eau.
  • Réduisez le stress en faisant du sport ou en vous inscrivant à des groupes de soutien par exemple.
  • Évitez de boire de l’alcool car il endommage le foie et peut occasionner certains effets négatifs sur votre traitement (cf. chimiothérapie et alcool pour en savoir plus).
  • Prenez rendez-vous chez votre dentiste : Avant la chimiothérapie il est important de traiter toutes les infections. Le plus souvent, elles sont d’origine dentaire. 
première séance de chimio

Le jour du traitement

Il est tout à fait normal d’être nerveux ou stressé avant votre première séance de chimiothérapie, car malgré nos conseils, vous n’avez pas de certitude de ce qui vous attend à l’hôpital. Essayez de rester concentré et de vous organiser au mieux.

  • Prenez vos médicaments habituels, sauf avis contraire explicite de votre pharmacien.
  • Faites une bonne nuit de sommeil, il est important d’arriver le moins fatigué possible pour recevoir sa chimio. Cela aide à diminuer les effets secondaires.
  • Préférez un repas équilibré et modéré la veille ainsi que le matin de votre chimio car vous risquez d’avoir des nausées après votre cure.
  • Emportez une collation (un repas froid et une boisson) car les séances peuvent être longues.
  • Rangez tous vos documents dans une chemise – votre carte d’hôpital, votre carte d’assurance-maladie et votre passeport oncologique si vous en avez reçu un.
  • Apportez quelque chose pour vous divertir.
  • Évitez les parfums, les lotions parfumées et les déodorants. L’alcool contenu à l’intérieur est un agent irritant pour votre peau qui sera fragilisée par la chimiothérapie.
  • Portez un haut qui permet d’accéder facilement à votre cathéter si vous en avez un (notamment au niveau du bras, du cou ou du thorax).
première séance de chimio

A l’hôpital

Rendez-vous à la réception de l’hôpital ou de la clinique où votre chimiothérapie est prévue. Une réceptionniste vous enregistrera et vous emmènera dans la salle d’attente. Après un moment, une infirmière vous appellera en salle de traitement où elle vous montrera où vous asseoir et vous expliquera le déroulement du traitement. 

Si vous êtes diabétique et que vous surveillez votre taux de sucre dans le sang, apportez vos résultats et parlez-en à votre infirmière à votre arrivée.

Combien de temps dure une chimiothérapie ? 

La durée d’une chimiothérapie varie d’un patient à un autre en fonction de son état général et du type de chimiothérapie. La perfusion dure entre 30 minutes et quelques heures durant lesquelles vous ne devez pas quitter la salle de traitement. L’infirmière vous indiquera des toilettes que vous pourrez utiliser. 

Certains médicaments peuvent être toxiques pour les reins. Pour diminuer leur toxicité, une hyperhydratation par perfusion de sérum physiologique peut être indiquée. Elle est entamée deux heures avant le début de la chimio et s’étendra tout le long de la séance.

S’il s’agit de votre première séance, une hospitalisation de 72 heures est parfois nécessaire afin de surveiller les effets possibles du traitement. [4] 

En dehors de l’insertion du cathéter, le traitement par chimiothérapie n’est pas censé être inconfortable ou douloureux. Si vous ressentez une gêne, informez-en votre infirmière. 

première séance de chimio

Effets secondaires à court terme de la première chimio

La chimiothérapie entraîne souvent une grande fatigue qui s’intensifie les 4 à 10 jours suivant la cure, avant de diminuer progressivement. Assurez-vous de prendre du temps pour vous reposer ou pour faire des activités qui vous font plaisir. [5]

Une chimiothérapie peut être à l’origine de plusieurs effets secondaires qui varient selon les médicaments, les dosages et les personnes. 

Rappelez-vous que l’occurrence des effets secondaires n’est pas un indicateur de l’efficacité de la chimiothérapie. Ne pas en avoir ne signifie pas que la chimio est inefficace.

Si au contraire les effets secondaires sont trop importants, informez-en votre médecin. Il décidera peut-être d’adapter le traitement ou de l’interrompre.

Ce tableau regroupe des effets secondaires fréquents ainsi que des conseils alimentaires qui vous permettront de les éviter ou de les minimiser. Une suggestion de prescription est proposée, mais il est nécessaire d’en parler d’abord avec son médecin ou son pharmacien. [6]

Effet secondaire

Conseils alimentaires

Prescriptions

Nausées et vomissements

  • Fractionner les repas
  • Préférer les aliments froids
  • Manger lentement
  • Rester en position assise après les repas
  • Préférer les boissons gazeuses (Coca-Cola®, Pepsi®, eaux gazeuses…)
  • Après les vomissements, se rincer la bouche à l’eau froide et attendre 2 heures avant de manger

Prendre un anti-nauséeux (antiémétique) ½ heure avant les repas

Diarrhée

  • Boire beaucoup d’eau pour compenser
  • Préférer les repas légers et fractionnés
  • Éviter les aliments qui favorisent les gaz (boissons gazeuses, chewing-gum, thé…)
  • Limiter les aliments gras

Prendre un antidiarrhéique.

Si votre diarrhée dure plus d’une journée, et est accompagnée de fièvre et de vomissements, contactez rapidement votre médecin.

Constipation

  • Boire au moins 1.5 litres d’eau par jour ( de préférence Hépar®)
  • Boire à jeun un verre de jus d’orange pressées
  • Pratiquez un exercice physique ( marche, gym abdominale…)

Prendre un laxatif.

Inflammations de la bouche

  • Eviter de manger les plats chauds
  • Manger des aliments froids (des glaces par exemple)
  • Boire souvent (eau, infusions tièdes…)
  • Eviter les épices, les aliments acides ou trop salés

Certains compléments alimentaires peuvent atténuer les inflammations. Parlez-en à un diététicien.

Sécheresse de la bouche

  • Boire régulièrement pour hydrater votre bouche
  • Mâcher des chewing-gums sans sucre pour stimuler la salive
  • Liquéfier les aliments en ajoutant du bouillon ou des sauces
  • Consommer de l’eau gélifiée ou sucer des glaçons pour garder votre bouche humide

Vaporisateur d’eau ou de salive artificielle (Artisial)

Mot de la fin

Bien que non-exhaustifs, ces informations et conseils peuvent vous aider à réduire une anxiété bien naturelle et à devenir plus autonome dans vos décisions. Ils sont également une incitation à discuter des meilleures options avec les soignants que vous rencontrez et avec votre entourage. 

En général, la chimiothérapie est un traitement efficace du cancer, mais ce n’est pas une solution universelle. 

L’efficacité de la chimiothérapie peut varier en fonction du type et du stade du cancer traité, ainsi que de l’état de santé général du patient. Certaines formes de cancer répondent mieux à la chimiothérapie que d’autres, et certains patients peuvent ressentir plus d’effets secondaires de la chimiothérapie que d’autres. Dans de nombreux cas, la chimiothérapie est utilisée en conjonction avec d’autres traitements, tels que la chirurgie ou la radiothérapie, pour améliorer les chances de réussite.

À l’avenir, nous prévoyons d’écrire d’autres articles sur les alternatives à la chimiothérapie, les différents médicaments utilisés et leurs effets secondaires. Si vous souhaitez recevoir d’autres articles de ce type directement dans votre inbox électronique, inscrivez-vous à notre newsletter.

TOM logo

Ces ressources ne sont qu’une fraction de ce qui est disponible dans notre application. Testez-la ici gratuitement.

Bibliographie

  1. Journal International sur les Représentations Sociales (JIRS) : Patients et médecins face à la chimiothérapie. 03/04/2015 [En ligne] 19/12/2022
  2. Bulletin Du Cancer (BDC) : Représentations sociales du cancer et de la chimiothérapie : enjeux pour la définition de la situation thérapeutique. 01/03/2004 [En ligne] 19/12/2022
  3. Association Française de Formation médicale Continue en Hépato-Gastro-Entérologie: Bilan pré-thérapeutique et traitement per-opératoire des adénocarcinomes de l’estomac. 16/06/2012 [En ligne] 19/12/2022
  4. Fondation ARC pour la recherche sur le cancer : Comment se déroule une chimiothérapie ? 24/02/2022 [En ligne] 19/12/2022
  5. Institut National du Cancer (INC) : Les médicaments — La fatigue lors d’une chimiothérapie. 18/10/2021 [En ligne] 19/12/2022
  6. Institut Curie : Conseils nutritionnels adaptés aux effets secondaires de la chimiothérapie. 01/05/2011 [En ligne] 19/12/2022
  7. Institut National du Cancer: Pourquoi utiliser un cathéter central ou une chambre à cathéter implantable ? 6/4/2021 [En ligne] 4/1/2023